Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog de Mireille BENEDETTI

Déclaration de Mireille Benedetti - 18 juin 2020

18 Juin 2020, 16:51pm

Publié par Mireille Benedetti

Ensemble pour La Ciotat,  par la main de yanis Bouti - lycéen, a tenu à déposer un bouquet d’immortelles au monument des déportés - symbole de la résistance jusqu’au bout.  

« En ce 18 juin 2020, je lance un appel aux citoyens de notre ville. 

Le 28 juin vous aurez le pouvoir de dire NON

  • Non au pillage de nos richesses environnementales, nos richesses économiques et sociales
  • Non au Mercato des promoteurs marseillais et varois.

Vous pourrez dire OUI

  • Oui à la démocratie.

Comme nos ainés qui ont résisté et qui ont libéré notre ville, 

J’appelle les femmes et les hommes de notre cité à se mobiliser ! 

ENSEMBLE, nous offrirons un Nouvel avenir, pour nos enfants !

Je vous remercie » 

Voir les commentaires

Médias - L'affaire du Casino Les Flots bleus - le drapeau gris-béton flotte sur La Ciotat

17 Juin 2020, 08:43am

Publié par Mireille Benedetti

Le drapeau gris - béton flotte sur La Ciotat, en premier lieu sur notre ancien Casino Les Flots bleus qui a vécu une "pseudo réhabilitation". il n'en reste qu'une façade menaçant de s'effondrer. Magnifique témoin de la belle époque, de notre ville classée station balnéaire et climatique, il n'est plus qu'un terrain vague entre mer et route barriérées pour éviter le péril d'un accident. Le projet de bail voté en 2019 semble entaché de nombreuses irrégularités, les avocats de la SAS Les Flots bleus, retenue en appel à projet pour la réalisation de restaurants et halle ont écrit au Maire en pleine période de confinement. L'inquiétude de Mireille Benedetti est triple: - la destruction de ce patrimoine en lieu de réhabilitation est consternante - les irrégularités du bail démontrent une fois de plus les difficultés de la ville à respecter les règles, les élus votent des délibérations pensant être en sécurité tant sur le plan juridique que déontologique. - Comment sortir de cet imbroglio et retrouver tous les droits qui reviennent aux ciotadens, notamment sur les terrains longeant la plage et permettant la libre circulation des personnes sur notre littoral. Le promoteur Mr Stéphane ALBA a dit à la presse qu'il avait signé le bail vendredi dernier. Ceci est très étrange et mérite quelques interrogations supplémentaires sur une affaire qui ne fait que commencer.  

Voir les commentaires