Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog de Mireille BENEDETTI

François BAYROU et ses candidats

30 Mai 2007, 23:42pm

Publié par Mireille Benedetti

François Bayrou est venu soutenir ses candidats

Une équipe au moral vainqueur !

Voir les commentaires

Un Dimanche de campagne

27 Mai 2007, 16:35pm

Publié par Mireille Benedetti

Un Marché ensoleillé - en images

Faire de la politique autrement

Les militants ont choisi une méthode "douce" et civilisée pour transmettre leur passion "Démocrate". Présents sur le marché dominical - traditionnel passage obligé d'une campagne électorale - ils présentent Mireille Benedetti, leur candidate et ouvrent la discussion avec les passants de façon courtoise et accueillante. Nous sommes loin des "barrages militants" où le promeneur "traqué" doit absoluement prendre le tract qu'on lui tend s'il veut passer et se voit souvent dans l'obligation de garnir son panier de nombreux "visages" qui s'offrent aux suffrages et se retrouvent ainsi entre carottes et fraises du jour !

Voir les commentaires

Débat du mardi 22 mai

24 Mai 2007, 22:37pm

Publié par Mireille Benedetti

"Pour construire un avenir pour les jeunes"

Nombreux, nous avons participé à cette soirée débat autour de l'Avenir que nous souhaitons pour la jeunesse de notre pays et plus particulièrement pour les jeunes de notre circonscription.

Jean-François Rueda et Laurent Leonardelli étaient les "grands témoins" de cette rencontre. Ils ont abordé plusieurs thèmes: éducation, formation, emploi, logement, loisirs ... un débat très animé a suivi. Un compte rendu sera publié sur le blog.

Mireille Benedetti faisant la synthèse a souhaité que nous revenions sur les aspects liés aux problématiques de la jeunesse lors de la prochaine rencontre/débat qui se tiendra le jeudi 31 mai prochain à Aubagne - 8rue J.Jacques Rousseau sur le thème des "solidarités".

Voir les commentaires

Calendrier des Débats

20 Mai 2007, 16:37pm

Publié par Mireille Benedetti

Voir les commentaires

C'est parti !

13 Mai 2007, 22:26pm

Publié par Mireille Benedetti

Jean-François Rueda - "Les Amis de Mireille Benedetti" , Mireille Benedetti et Jean-Marie Orihuel ont invité la Presse le 11 mai dernier pour lancer l'UDF- Mouvement Démocrate dans la 9ème circonscription.

"L'UDF appelle à la constitution d'une force politique nouvelle, indépendante, ouverte, l'UDF - Mouvement Démocrate présentera ses candidats aux élections législatives avec cette étiquette".

Retour sur le Conseil National du 10 mai à Paris ...

Devant 2500 personnes, François Bayrou a rappelé la "magnifique aventure" de l'élection présidentielle qui l'a vu rassembler sur son nom sept millions d'électeurs, venant de droite, de gauche, du centre. "Si nous ne changeons pas la manière de faire de la politique dans notre pays, nous n'avons aucune chance de répondre aux problèmes de la France et je n'ai jamais perdu de vue ce sentiment profond."

L'UDF - Mouvement Démocrate  réunit des sensibilités venues de toute part. Des écologistes, des gaullistes, des centristes de droite et de gauche venus s'amarrer à ce nouveau parti qui en moins d'une semaine à enregistré plus de 50.000 adhésions.

Les candidats aux élections législatives seront libres et défendront les intérêts de la Nation, les principes de la démocratie et la vie quotidienne des français.  

 

Voir les commentaires

Déclaration de François Bayrou

7 Mai 2007, 08:16am

Publié par Mireille Benedetti

Déclaration de François Bayrou

6 mai 2007 - Paris

« Nicolas Sarkozy est élu président de la République. La campagne électorale nous a souvent opposés. Mais je veux lui adresser mes félicitations et mes vœux de citoyen pour son mandat. Et ces vœux sont en même temps des vœux pour la France.

 Je pense à ceux, autour de lui, qui se réjouissent ce soir, en pensant qu’un grand pas a été fait pour eux et pour leur pays. Je souhaite de toutes mes forces qu’ils aient raison.

 Mais nombreux aussi sont ceux qui sont déçus et inquiets et ceux-là je ne les oublie pas.

 La campagne électorale a été le temps des promesses. Mais la situation du pays est telle que les réalités vont reprendre le dessus. C’est un pays fragile, c’est un pays fracturé, c’est un pays endetté.

 Pour se réparer, notre pays a besoin d’être considéré. La France a besoin de redevenir une démocratie, où tout le monde est entendu et où tout le monde est respecté. C’est à ce prix qu’est notre unité nationale.

 Et la première loi de la démocratie, c’est que tout pouvoir doit avoir son contre-pouvoir. Personne ne doit avoir le pouvoir tout seul. Je ne ménagerai aucun effort pour faire naître des contre-pouvoirs libres, indépendants, constructifs.

 Trop de choses vont se jouer pour l’avenir, qui touchent au social, qui touchent à l’économie, qui touchent à l’unité nationale, pour que le même pouvoir ait tous les leviers de commande entre les mains.

 Je le dis à Nicolas Sarkozy : le pouvoir absolu, cela paraît être un confort, on peut décider ce qu’on veut, il n’y a personne pour s’y opposer, mais cela c’est l’apparence. Car il n’y a personne pour vous empêcher de vous tromper. C’est pourquoi quand le pouvoir absolu se trompe il se trompe absolument, et c’est tout le pays, toutes les familles, qui paient l’addition.

 Il faut équilibrer le pouvoir. C’est cela l’enjeu des élections législatives. La France donne le pouvoir, oui, elle le donne nettement, mais elle ne doit pas donner tout entier sans aucun équilibre.

 En même temps, la démarche de ces contre-pouvoirs doit être constructive.

 Chaque fois que le président de la République et son gouvernement proposeront quelque chose de bien, quelque chose qui va dans le bon sens, nous le soutiendrons. Dans ces circonstances, nous voterons oui et nous nous engagerons. Nous serons constructifs et positifs.

 Mais nous serons vigilants. Chaque fois que nous percevrons un risque, nous le dirons de la même manière et nous exercerons ainsi un devoir d’alerte.

 Cela exige, pour le bien de la France , de sortir du camp contre camp. On ne peut pas faire la politique de l’avenir en étant pour les uns toujours pour et pour les autres toujours contre. Je suis persuadé qu’il y a des gens de qualité d’un côté et de l’autre et qu’il faut en tenir compte pour une nouvelle approche républicaine.

 Dans notre vie politique, toutes les forces politiques de gauche, de droite et du centre vont devoir bouger, vont devoir changer, et apprendre à travailler ensemble plus souvent que les unes contre les autres. Pour ma part, je ne cesserai de travailler à ce changement.

 Dès cette semaine, je proposerai de lancer un nouveau mouvement, le mouvement démocrate, qui permettra à tous ceux qui veulent renouveler ainsi la politique, ses mœurs et ses pratiques, la reconstruire et la rénover, de se retrouver et d’agir ensemble.

 Les démocrates défendront les libertés publiques. Ils exigeront que l’on dise la vérité aux Français. Ils défendront du même mouvement la modernisation de l’économie, son énergie créatrice, et la justice sociale. Les démocrates défendront l’éducation et la recherche. Ils garantiront la défense de notre patrimoine écologique et climatique. Ils se comporteront en constructeurs d’Europe. Les démocrates seront des novateurs et des rassembleurs.

 Je ne veux pas finir sans avoir un mot pour Ségolène Royal, et les autres candidats malchanceux, et tous ceux qui se sont battus pour elles et pour eux. Je connais l’amertume des soirs d’insuccès. Mais je veux leur dire ceci : la démocratie, ce n’est pas seulement l’affaire des vainqueurs ; ceux qui n’ont pas gagné ont aussi leur rôle à jouer dans la modernisation et dans l’équilibre de la France.

 En vérité celui qui a gagné, et ceux qui n’ont pas gagné, même s’ils ne le savent pas, ils sont coresponsables de l’avenir du pays.

 Nous avons un grand pays en charge, une grande histoire, un grand peuple. Nous devons à ce peuple de conjuguer nos forces pour préparer son avenir.

 Je vous remercie. »

Voir les commentaires

Lu dans la presse

3 Mai 2007, 23:28pm

Publié par Mireille Benedetti

  A consulter dans l'album: REVUE DE PRESSE                   

                                                    

 

 

          

Voir les commentaires

Communiqué de la Convention citoyenne

1 Mai 2007, 21:46pm

Publié par Mireille Benedetti

Communiqué de presse, 1er mai 2007, Marseille

Pour une force démocratique et citoyenne

La Convention citoyenne appelle dimanche prochain à conforter l’élan citoyen du 22 avril dernier. Ce scrutin marque un tournant dans la vie politique de notre pays avec le repli considérable du Front national, l’échec des partisans du non à l’Europe et surtout l'émergence d’une force politique démocratique et citoyenne portée par François Bayrou.

Le deuxième tour verra s’affronter Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.
Il appartient désormais aux électeurs qui avaient choisi le vote Bayrou au premier tour, de se prononcer pour le candidat qui pourra le mieux rénover la démocratie, redonner espoir aux habitants des quartiers, apporter un souffle nouveau au dialogue social, défendre l’image de la France et respecter la diversité et les valeurs de la République.

La Convention citoyenne entend plus que jamais poursuivre son combat engagé depuis six ans pour construire ensemble une force démocratique et citoyenne et proposer aux Français une offre politique nouvelle.

François Bayrou a su incarner ce combat. Sa démarche faite d’écoute, de propositions sérieuses et constructives et d’opposition à la politique du « bloc contre bloc » a séduit près d’un Français sur cinq. Nous nous retrouvons dans sa volonté d’aller plus loin, de construire un nouveau parti démocrate.

La Convention citoyenne prend toute la mesure des changements politiques à opérer et qui se préparent ici et maintenant et des attentes de millions de français, pour vivre la politique autrement.
De Nice à Marseille et d’Aix à Aubagne, nos adhérents et sympathisants se retrouvent dans la démarche initiée par François Bayrou, de tourner la page UDF et d’en écrire une nouvelle au sein d’une formation politique neuve, ouverte et libre. La Convention citoyenne apportera au nouveau Parti démocrate, toute son énergie, son expérience militante et sa réflexion politique.

Voir les commentaires

Journée nationale du souvenir

30 Avril 2007, 23:13pm

Publié par Mireille Benedetti

Dimanche 29 avril - Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la Déportation.

  C'est avec une immense émotion que j'ai partagé à nouveau cette cérémonie du souvenir. Elus, citoyens, ils nous faut poursuivre ce devoir de mémoire pour les sacrifiés de l'Histoire et leurs familles. Pour que les jeunes générations demeurent en éveil.

Voir les commentaires